• Aucun article dans le panier.

Les mouvements nationalistes en Afrique

Les mouvements nationalistes Britanniques comme Françaises visent les même buts: l’indépendance. Ces mouvements sont caractérisés par plusieurs étapes.


Les colonies Britanniques: Exemple du Kenya

La décolonisation du Kenya fut difficile à cause d’un grand nombre d’Indien et d’Arabe installés dans ce pays. En plus les Européens ont arrachés aux indigènes les terres fertiles, d’où la tension. Les agriculteurs Kikuyu vont réagir en envoyant des pétitions à Londres. Mais la situation reste inchangée jusqu’en 1944, date à laquelle un Africain est nommé au conseil législatif. Le mouvement nationaliste naît à partir de 1947 date de création du premier parti politique K.A.U (Kenya African Union) avec pour président Jomo Kenyatta. Ce parti lutte pour l’égalité des salaires et l’indépendance. Le succès du parti inquiète l’administration coloniale. Celle-ci le supprime en 1952 en emprisonnant son leader. Cependant ce parti continue son action dans la clandestinité à travers des émeutes, des sabotages dirigés surtout contre les Anglais. L’administration encourage la naissance des partis tribaux pour contrecarrer le nationalisme. En 1960 un autre parti voit le jour K.A.N.U (Kenya African National Union), il désigne comme président Jomo Kenyatta en prison et réclame sa libéralisation.
Aussitôt un autre parti concurrent est formé K.A.D.U (Kenya African Démocratic Union) fondé par Ronald Ngala. Aux élections de Février 1961 le K.A.N.U sort vainqueur et en Janvier 1962 Jomo Kenyatta est libéré et devient président effectif du parti. La même année une conférence constitutionnelle se tient à Londres et fixe la date de l’indépendance le 2 Décembre 1963. Jomo Kenyatta meurt le 22 Août 1978 et le 10 Octobre de la même année Daniel Arap Maï devient le président de la république.


Les colonies Françaises: Exemple l’Algérie

La décolonisation de l’Algérie a été très difficile car les Français considèrent ce pays comme une partie de la France.
Nationalisme précoce: En 1914 les Algériens affichent leur intension indépendante. Ils vont créer plusieurs mouvements politiques. En 1927 Messali Hadji crée l’étoile Nord-Africain. En 1931 Abd-El-Hamid Ben Badis crée l’association des Oulémas. En 1938 Ben Jelloud crée le rassemblement Franco musulman. Ferhat Abbas crée l’union populaire Algérienne en 1938. En 1954 Ahmed Ben Bella crée le Front de Libération National (F.L.N).
La guerre d’Algérie: Elle commence en 1954. Tous les mouvements nationalistes se jettent dans la bataille pour l’indépendance. Les Algériens sont soutenus par les autres pays Arabes d’Afrique du Nord. Hostile à l’assimilation à la France, le front de libération national crée en 1958 le gouvernement provisoire de la république Algérienne dirigée par Féhat Abbas.
L’accession de l’Algérie à l’indépendance: Devant les multiples revendications d’indépendance, les Français font la sourde oreillette. Le problème va jusqu’à l’O.N.U mais sans suite. Le retour du général De Gaulle au pouvoir en Mai 1958 ne change pas la situation. Des protestations se multiplient et surtout de sanglantes semaines enregistrées en Janvier 1960. De Gaulle fini par demander au peuple Algérien de choisir entre 3 solution: l’indépendance; le rattachement direct de l’Algérie à la France; l’autonomie Algérienne mais en association avec la France. Le 1er Juin 1960 une énorme majorité vote pour l’indépendance de l’Algérie. Le 18 Mars 1962 l’indépendance de l’Algérie est proclamée, Ben Bella devient le président de la république.


L’indépendance dans ces deux colonies résulte des facteurs aussi bien externes qu’endogènes. En outre la décolonisation Française était difficile alors que celle Anglaise était négociée avec les colonies.

8 Mai 2022

0 responses on "Les mouvements nationalistes en Afrique"

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?