• Aucun article dans le panier.

L’empire du Mali

Ce fut le plus illustre des empires d’Afrique occidentale. Il a adopté l’Islam et a su en tirer profit. Il fut riche de son agriculture et de ses mines d’or. Annexé par le Ghana puis le royaume Sosso, il fut délivré par Soundiata Keita qui en fit un empire.


Origine et constitution

Le Manding

Domaine des Malinké sur les plateaux, il était divisé en petits Etats (Do, Bouré, Langaba) dirigé par des familles (Travé, Keita, Camara Konté, Konaté) réputées par leur connaissance des arts de la chasse et de la magie. Il possédait les mines d’or du Bowé et a nourri le grand commerce transSaharien. La famille des Konaté finit par l’emporter sur les autres et les annexa.

Le royaume Sosso

Il était situé dans la partie Sud du Ghana. Son roi Kanté Soumagourou, un grand guerrier réputé sorcier, dévasta le pays mandingue et le domina. Le royaume Sosso et ses dépendances furent annexés par le Mali en 1234.

Soundiata Keita et le Mali

Le Mali est né de la division du Ghana. Il est fondé par Soundiata Keita le lion du Mali. De retour de son exil, il excella l’unité des Etats mandingues contre la domination du roi de Sosso qu’il battra à Kirina en 1234. Il est proclamé mansa « roi des roi » en 1235. Il organise son royaume et l’armée, étendit les conquêtes. Il divisa la société en 2 classes: les hommes libres, les artisans et les esclaves. Il agrandit le territoire, l’enrichit et l’unifia. Il encouragea l’agriculture et le commerce. Il assura l’ordre animiste, il laissa l’Islam se développer librement. L’histoire du Mali nous est relatée par les récits de griots mandingue, les oeuvres des intellectuels Arabes et Soudanais, les fouilles archéologiques. Quand Soundiata Keita meurt en 1255, il laisse un Mali puissant, stable et prospère.


Mali après Soundiata Keita

Sakoura, l’esclave impérial (1285-1300)

Les successions au trône entraînèrent une crise en 1285, Sakoura (maître de la guerre s’empare du pouvoir). Courageux, pieux et d’une grande humanité il maintenait les institutions établies et respecta la tradition. Il agrandi le territoire, il fit le pèlerinage à la Mecque mais fut assassiné sur le chemin du retour en 1300.

Kankou Moussa (1312-1337)

Il fut un roi pèlerin, pacifique, pieux et lettré. Il fit régner la paix et la justice. Il protégea les savants, développa la science, encouragea le grand commerce transsaharien, diffusa l’Islam, et construisit de somptueuses et nombreuses villes mosquées et école. Se fut un royaume prospère grâce aux mines d’or du Bouré et Bombouk aux mines de cuivre et de sel et au commerce transsaharien qui développa les grandes ville: Oualat, Djenné, Tombouctou, Niami (la capitale). Se fut le plus grand roi du Mali. Il meurt en 1337 et son fils Maghan 1er lui succèdera. L’éclat de l’empire réapparu avec Mansa Souleymane qui géra le trésor impérial avec sagesse et assura la paix.


Le déclin

Les successeurs de Mansa Moussa se montrèrent incapables de poursuivre son oeuvre. Les gouverneurs (Farin) en profitèrent pour piller les populations et se révoltent. A la fin du 14es les troubles internes, les attaques externes et l’arrivée de Portugais au 15es précipitent le déclin de l’empire qui ne fut plus qu’un souvenir.


Né au 13es, le Mali devint une puissance et riche empire sous Mansa au 14es. Il décline au 15es et est réduit à la seule province de Kangaba

8 Mai 2022

0 responses on "L'empire du Mali"

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?