• Aucun article dans le panier.

Conquête et résistance au Cameroun

Après la signature du traité Germano Douala du 12 Juillet 1884 et la prise de possession du territoire par le docteur Gustav Nachtigal le 14-07-1884 au nom de l’empire Allemande la nécessité va s’imposer d’où les résistances.


Les conquêtes

La conquête et l’occupation du Cameroun ont été tantôt pacifique seule l’attitude des populations rencontrées. L’objectif pour les Anglais était d’atteindre les bassins du Congo, du Niger, ainsi que le lac Tchad. La conquête s’est ainsi déroulée en 2 étapes.

La conquête du Cameroun méridional (Sud)

La conquête de la partie méridionale du Cameroun a été assez longue mais plus ou moins facile. Ceci s’explique par la balkanisation de ces régions où les peuples combattaient à pied sans stratégie et avec de armes de fortune.
Cette conquête commence en 1891 par Buéa, l’officier Allemand Grovenreuth qui conduit l’expédition est tué mais les villages de Soppo et Buéa sont soumis.
Elle se poursuit par la Sanaga maritime où les Allemands entrent en contact avec les populations Bassa et Bakoko. De Kribi et Grand Batangas les Allemands lancent les expéditions vers Yaoundé en 1887 grâce au lieutenant Kundt et Tappenbeck. Ce qui permet au major Hans Dominick arrivé d’Allemagne de s’y installer en 1894.
Dans la région du centre, Dominik lance des expéditions vers l’Est contre les Maka et les Njem. La conquête de cette zone s’achève en 1907. Dans le grand Ouest Cameroun l’expédition conduite par Von Stetten passe par le pays Bamiléké , contourne par le pays Tikar et atteint Fouban en 1902. D’autres expéditions conduits par Kurt Von Morgen; Hans Dominick; Hans Tappenbeck; Von Kamptz; Zimmermann sont lancées contre les Baya (1900), Babouté Ngila de 1890 à 1901, les Bafia (1905) et les Banen (1910). Avec la création du poste de Bafia en 1911, le Sud, le Centre, l’Est, l’Oust sont pratiquement occupés.

La conquête du Nord

Cette 2e étape de la conquête Allemande sera brève mais très difficile. Ceci parce que les Allemands y affrontent des Armées bien organisées sous les ordres des Lamibés avec des soldats Foulbés aguerris par plusieurs siècles de conquête.
En 1888 Zingtgraff parti de Yaoundé veut gagner l’Adamaoua par Tibati. Mais il est vaincu par le Lamido de Tibati. en 1893 Von Morgen et Von Stetten sont à leur tour repoussés devant Tibati.
L’expédition « Camerun Komité » du Dr Passage atteint Maroua en 1894, après avoir rencontrés une farouche résistance du Lamido Bouba Ndjida de Rey Bouba et traverse Garoua et Guider.
En 1895 une nouvelle expédition marche sur Tibati et détrône le Lamido Mohaman. Tibati tombé la route du Bord est ouverte et Gaoundéré occupé en 1901.
En 1902 Mora et Kousséri sont occupés par Hans Dominick se qui assure la jonction avec le Tchad. La conquête du Cameroun et son occupation effective par l’Allemagne s’achève ainsi à la veille de la 1ere guerre mondiale.


La résistance Camerounaise à la conquête Allemande

Dans leur conquête du Cameroun, les Allemands vont rencontrer des résistances farouches et acharnées des Camerounais décidées à préserver leur liberté, leur identité et surtout leur commerce extérieur.

Dans la zone côtière

On peut citer la résistance de certains rois Douala parmi lesquels Alamé de Joss, Lock Priso de Hichory Town (Bonabéri); la résistance des Bakweri donc le chef Kwa Likenye met en déroute une colonne Allemande et fait tuer l’officier Allemand Gavenreuth en Décembre 1891. Mais les Bakweri sont vaincus par surprise par Von Stetten et Hans dominick. Les Chefs Bassa et Bakoko, Toko, Nganga, Solo livrent de violents combats avant de se rendre.

Dans les Grass Fields

Les chefs Bamiléké résistent pendant près de 7 ans (1890-1897) A l’exemple du chef Fontem de ka région de Bangwa Asongayi est fait prisonnier et exilé à Garoua après plusieurs années de résistance (1899-1903). On note la résistance des Nso à laquelle les Bamoun dans le but de récupérer le crâne du roi Nsagou apportent leur aide aux Allemands.

Dans le centre

On peut citer les résistances de Omgba Bissogo de Mvog Betsi (1895-1896); Mbida Mengue chez les Mbida Mbani (1903-1904); Maninben Tombi chez les Banen (1906-1911); les chefs Babouté de Ngima: Gomtsé; Neyong; Lima (1890-1906).

Dans le Sud

En pays Bulu, le chef Oba’a Mbeti s’oppose à l’envahisseur Allemand pendant 3ans (1898-1901).

A l’Est

A l’est on relève les résistances de Omvang, Nguelemenduka, Olong, Batouri…

Au Nord

Les plus grands résistants Lamibés furent Bouba Ndjida de Rey Bouba, Mohaman de Tibati et Oumarou de Banyo. Ceux-ci ont repoussé à plusieurs reprises les expéditions conduites par Von Morgen, Von Stetten, Zingtgraff avant ce rendre.


En général la pénétration Allemande au Cameroun commence en 1884 et s’achève en 1902 avec la soumission du Nord Cameroun. Cependant cette conquête va rencontrer des résistances farouches donc certaines tiendrons jusqu’en 1911.

8 Mai 2022

0 responses on "Conquête et résistance au Cameroun"

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?