• Aucun article dans le panier.

TD Réseaux Informatiques

Explication des termes clés

Datagramme: La forme que prennent les informations au niveau de la couche réseau Internet.
Circuit virtuel: différents itinéraires empruntés par les datagrammes pour atteindre la destination. Pour y parvenir nous définissons un tableau à deux dimensions:

  • Un premier indice pour identifier chacun des datagrammes.
  • Un deuxième indice permet de retrouver l’ordonnancement de chacun des datagrammes fragmentés.

Contrôle de flux: Au niveau de la couche réseau Internet, le contrôle des flux se fait à l’aide des routeurs. Possibilité de relier deux réseaux avec des débits d’information différente.
Possibilité de changer l’itinéraire suivi par un datagramme.
Fragmentation: Découpage d’un datagramme en trame.
Interconnexion au niveau réseau: Possibilité de relier deux réseaux présentant les formats de trame différents (protocole de niveau deux différent)

Exercice 1

Donnez la classe d’adresse IP allouée aux ordinateurs connectés à un réseau local dans les 2 cas suivants:

  • Utilisation de l’assistant de configuration du réseau sous WINDOWS XP
  • Utilisation d’un serveur DHCP

Solution

Dans un premier cas s’il n’existe pas d’ordinateur partageant la connexion Interne, l’adresse IP est allouée par le processus APIPA (Automatic Privat Internet Protocol Adressing). Cette adresse IP fait partir de la plage 109.254.0.0 jusqu’à 169.254.255.255. Cette plage a été réservée par l’IANA (Internet Assigned Number Agency) pour l’adressage IP privée automatique en classe B.

Adresse privée: adresse Interne locale, propre à un LAN ou à un segment de LAN, et non utilisable dans le réseau Internet (non routable ne traverse pas les routeurs). Ces adresses peuvent être utilisés plusieurs fois dans différents réseaux locaux. Trois plages d’adresses IP privée sont définies:

  • 10.0.0.0 à 10.255.255.255 en classe A
  • 172.16.0.0 à 172.31.255.255 en classe B
  • 192.168.0.0 à 192.168.255.255 en classe C

Dans le second cas, lorsque vous activez le partage de connexion Internet, l’ordinateur partageant la connexion (ou le routeur de partage de connexion) est mis en adressage fixe, son adresse est 1925.168.0.1.

15
Cet ordinateur se comporte en serveur DFHCP et alloue alors des adresses IP aux autres machines qui deviennent des clientes, c’est aussi la passerelle par défaut car elle permet de changer les réseaux IP.
Partage de connexion (routeur ou machine disposant de deux cartes réseaux):

  1. Passerelle: changer des réseaux IP.
  2. Serveur DHCP: attribut automatiquement des numéros IP.

Ces adresses sont toutes sur le réseau local en classe C.
Pour fonctionner correctement toutes les machines clientes doivent être les clients DHCP sans aucun paramètre IP entré (passerelle par défaut + DNS).
Le partage de connexion ci-dessus est réalisé grâce à ICS (Internet Connexion Sharing) qui fonctionne grâce au mécanisme de translation d’adresse.
NAT: Network Adress Translation.
L’intérêt de la NAT est de pouvoir utiliser les adresse IP publiques qui sont routables sur Internet et de limiter le nombre d’adresse IP en circulation sur le net.
Enfin l’interface connectée au réseau local est configurée par l’adresse IP fixe 192.168.0.1 et un masque par défaut 255.255.255.0. De même le serveur DNS configuré sur l’ordinateur ICS fera la résolution des noms complètement qualifiés en adresse IP.
Ordinateur ICS peut jouer le rôle de:

  • Proxy DNS
  • NAT
  • Passerelle
  • Serveur DHCP
Avec partage de connexionSans partage de connexion
Ordinateur ICSOrdinateur APIPA
Classe CClasse B
Ordinateur possédant deux cartes réseaux ou par un routeurOrdinateur à une carte : connecté à un réseau sans partage de connexion

La fonction NAT convertit les adresses IP privées en adresse IP publique et vis vers ça.

Exercice 2

A quoi sert la commande route print ?
Cette commande est utilisée dans l’invite MS-DOS pour connaître les tables de routage de l’ordinateur hôte.

Exercice 3

Les ordinateurs donc les adresses IP sont:

  • IP1: 10.1.101.10
  • IP2: 10.201.1.1

Masque de sous réseau 255.0.0.0
Ces ordinateurs appartiennent-ils au même réseau ou au même sous réseau?

Solution:

Méthode de travail:

  1. Chercher l’identifiant du réseau et de sous réseau.
  2. Traduire les adresses IP en binaire
  3. Traduire le masque de sous réseau en binaire.
  4. Effectuer le ET logique entre le numéro IP de la machine 1 avec le masque de sous réseau, il en sera de même avec la machine 2
IP1 : 10.1.101.1000001010.00000001.01100101.00001010
IP2 : 10.201.1.100001010.11001001.00000001.00000001
Masque de sous réseau 255.0.0.011111111.00000000.00000000.00000000
IP1 ET masque de sous réseau00001010.00000000.00000000.00000000
IP2 ET masque de sous réseau00001010.00000000.00000000.00000000

Identifiant réseau 00001010 00000000 00000000 00000000 = 10.0.0.01
Ces deux machines appartiennent au même sous réseau qui n’est rien d’autre que le réseau lui-même.

Exercice 4

Calculez rapidement combien de réseau et d’ordinateur hôte sont possibles par classe d’adresse IP.

Classe ANombre de réseauNombre de machine hôte
Plage d’adresse: 1.0.0.0 à 126.0.0.027=128-2=126
126 réseaux
Le 0 et le 127 ne sont pas utilisés
[1 ; 126]
(256x256x256)-2=16.777.214
Car l’adresse IP d’un ordinateur hôte ne peut jamais se terminer par 0 ou par 2555.
Le 0 identifie le numéro du réseau et 255 est réservé pour contacter tous les hôtes simultanément (multicast)
Classe BNombre de réseauNombre machine hôte
128.0.0.0 à 191.255.0.026=64
64×256 = 16384
(256×256)-2 = 65534
Classe CNombre de réseauNombre de machine hôte
192.0.0.0 à 223.255.255.025=32
32x256x256=2097152
256-2 = 254
1 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?