• Aucun article dans le panier.

Sécurité en électricité

Les accidents d’origine électrique provoquent la mort des personnes par électrocution. L’électricien doit donc bien connaître les risques du métier, il est de son devoir d’informer les utilisateurs des dangers du courant électrique. Surtout il doit protéger contre les risques d’électrocution et le matériel contre les réchauffements anormaux.


Importance de la sécurité

La notion de sécurité est synonyme d’absence des risques d’accident. Dans une installation basse tension (BT), la protection des personnes doit être réalisée conformément:

  • Au degré sur la protection des travailleurs.

A la norme NFC 15-100 (différentes organismes et élaborant les règles sur la protection électrique « I.N.R.S Promorelec »)

Le non respect des textes réglementaires peut être la cause:

  • De graves accidents corporels pour les personnes: brûlures, blessures, asphyxies, morts.
  • Des détériorations des matériels: incendie, explosion.

Dangers corporels

Chocs électriques

Un choc est une rencontre violente d’un corps avec un autre. Le choc électrique se traduit par un ensemble des fait physiquement ressentis lors du passage d’un courant électrique à travers le corps humain. Le choc ressenti est en rapport direct avec l’intensité du courant.
I = U/R
Le courant de choc est le courant qui traverse le corps humain en présentant des caractéristiques susceptibles de provoquer les effets pathophysiologiques, des puits de picotements jusqu’à l’arrêt cardiaque.


Paramètres à prendre en compte pour l’évaluation des risques

Quatre paramètres interdépendants influant sur le niveau des risques:

  • IC: Courant qui traverse le corps humain, courant écho.
  • UC: Tension appliquée au corps, tension de contact.
  • R: Résistance du corps.
  • t: Temps du passage du courant dans le corps.

La tension U appliquée au corps humain peut être due:

  • A deux contacts avec des parties actives, parties normalement sous tension, portées à des potentielles différents
  • A un contact avec la terre et une partie active.
  • A un contact avec la terre et une masse métallique mise accidentellement sous tension.

Relation entre le temps de passage du courant de choc dans le corps humain et les tensions des contacts.

Selon le type de local, la norme NFC 15-100 précise pour une alimentation en courant alternatif deux valeurs de tension limites conventionnelle de sécurité.

  • UL = 25v pour les locaux mouillés.
  • UL = 50v pour les locaux secs.

Pour des risques plus importants des alimentations en très basse tension de sécurité peuvent être requises:

  • 12V pour les endroits immergés.
  • 25V ou 50V pour les endroits humides ou secs.

Relation entre le temps de passage du courant de choc et l’intensité de ce courant

Les travaux récents sur le courant électrique montrent que le temps de passage du courant intervient dans les risques d’accident.
Exemple: Il est possible d’entrer en contact avec les tensions 220V en alternatif pendant les temps de 0,05s sans danger mortel.

Relation entre la résistance du corps humain et la tension de contact

Le tableau ci-dessous précise les valeurs moyennes du corps humains dans les 3 classes d’influences externes B.B qui correspondent aux conditions:

  • Fraîche ou humide
  • Mouillée
  • immergée
Tension de contact (UCRESISTANCE
BB1 Peau sèche ou humideBB2 Peau mouilléeBB3 Peau immergée
255.000 à 2.5001.000500
507.000 à 2.000875440
2501.500 à 1.000650325
Condition défavorable1.000650325

Causes d’accident

Les circonstances dans lesquelles peuvent se produire les accidents d’origine électrique sont très nombreuses. Elles sont classées en deux catégories:

  • Les contacts directs
  • Les contacts indirects

Contacts directs

C’est le contact d’une personne avec les parties actives du matériel électrique. Ces parties peuvent être:

  • Des conducteurs actifs (neutre y compris)
  • Les parties actives du matériel et d’équipement susceptibles de se trouver sous tension en service normal.

Dans le cas des contacts directs, les parties simultanément accessibles peuvent être:

  • Les parties actives
  • Les éléments conducteurs

Contact indirects

C’est le contact d’une personne avec une masse mise accidentellement sous tension à la suite d’un défaut d’isolement.
Dans ce cas les parties accessibles peuvent être:

  • Des masses.
  • Les éléments de protection.
  • Les prises de terre.

Explication du vocabulaire employé en matière d’accident d’origine électrique

Electrisation: Accident d’origine électrique mortel ou non.
Electrocution: C’est un accident d’origine électrique qui entraîne la mort.


Secours

Intervention rapide

Dès qu’une personne est victime d’un choc électrique, il faut:

  • Agir très vite pour la soustraire aux effets du courant par:
    • Manoeuvre du dispositif de coupure de l’installation, de l’arrêt d’urgence, des coupes circuit à fusible.
    • Ou si cela n’est pas possible en décrochant la victime après s’être isolé du sol (tabouret)
  • Commencer immédiatement la respiration artificielle.
  • Prévenir un médecin et les secours publics.

Respiration artificielle

Deux méthodes sont possibles:

  • Méthode orale.
    • Bouche à bouche
    • Bouche à nez
  • Méthode de Sylvester Bush

Réparation

Le sauveteur dégage le nez et la bouche de l’électrisé en lui basculant la tête en arrière et en lui tirant le menton en avant.

Exécution

Premier temps:

  • Il se place près du visage de l’électrisé et inspirera à fond
  • Il appliquera hermétiquement la bouche ouverte au tour de celle maintenue ouverte de l’électrisé et en se servant du pouce et l’indexe.
  • il soufflera pendant deux secondes environ l’air emmagasiné.
  • Il vérifiera que la poitrine se soulève normalement.

Deuxièmement: Il relèvera la tête en se redressant puis libérera le nez de l’électrisé et laissera celui-ci effectuer sa respiration pendant deux seconde en maintenant la tête de l’électrisé basculée en arrière.


Protection contre les contacts directs

Moyen de protection contre les risques de contact direct

Contre ce risque, la protection ne peut s’effectuer par prévention:

  • Par l’utilisation d’une très basse tension de sécurité (TBTS)
  • Par l’isolation des parties actives.
  • Par la mise en place des dispositifs mécaniques rendant inaccessibles les parties actives.

Très basse tension de sécurité (TBTS)

La protection est assurée tant contre les contacts directs que contre les contacts indirects lorsque la tension est celle donnée dans le tableau ci-dessous.

Tension limite ULAlternatif efficienceContinue (V)ConditionsExemples
U250100NormaleLocaux d’habitation de bureau industriel non mouillés
U32550Enceintes conductrices non mouilléesLocaux mouillés: chantiers
U41225Enceintes conductrices mouilléesPiscine volume enveloppe des salles d’eau

Transformateur de sécurité

La caractéristique fonctionnelle principale d’un transformateur de sécurité est le grand isolant électrique entre le circuit primaire et les circuits secondaires.
Dans ces transformateurs:

  • La tension nominale secondaire ne doit pas dépasser 48V
  • La tension primaire nominale est limitée à 500V
  • La puissance s’échelonne de 25 à 10.000V.A pour les monophasés de 630 à 10.000V.A

Pour les triphasés

Isolation des parties actives

Au moyen de barrière ou enveloppes

Cette mesure est très employée pour un grand nombre de matériel installé dans les coffrets, armoires, tableaux qui confer à ces équipements un degré de protection. L’ouverture de leur enveloppe ne peut s’effectuer que:

  • Soit à l’aide d’une clé ou d’un outil.
  • Soit après mise hors tension des parties actives.

Au moyen d’obstacles

Ces obstacles doivent interdit toutes approche des parties actives à moins de:

  • 100mm si la tension nominale est inférieure ou égale à 500V
  • 200mm si la tension nominale est supérieure à 500V, exemple: prise à éclipse.

Mise hors de portée par éloignement

Deux parties sont considérées comme simultanément accessible si elles ne sont pas distantes de plus de 2,5m.
Cette mesure de protection n’assure pas une protection complète contre les contacts directs et ne peut être appliquée qu’aux locaux électriques de service électrique.

Mesure complémentaire entraînant la coupure de l’alimentation

Toutes le mesures de protection précédentes ont un caractère préventif. Durant l’exploitation d’une installation, il est possible qu’elle se révèle défaillante pour plusieurs raisons:

  • Manque d’entretien
  • Imprudence, négligence, inattention.
  • Détérioration d’un isolant par diverses sollicitations.

Pour palier à ce risque très dangereux de contact direct, il est préconisé une mesure de protection complémentaire qui consiste à utiliser les dispositifs à courant différentiel résiduel haute sensibilité qui fonctionne avec un courant assigné de 10mA ou 30mA suivant le type.
Ce dispositif détecte le courant de départ, le courant de choc qui traverse le corps de la personne et met automatiquement le circuit hors tension.


Protection contre les contacts indirects: (sous coupure automatique de l’alimentation)

Moyens de protection contre les risques de contact indirect

Contre ce risque la protection peut s’effectuer suivant 2 familles de solution:

  • Protection sans coupure automatique de l’alimentation:
    • Par l’utilisation d’une très basse tension de sécurité
    • Par le renforcement de l’isolation du matériel.
    • Par la séparation des circuits
    • Par l’éloignement ou l’interposition d’obstacle entre les mises accidentellement sous tension et un élément conducteur
    • Par des liaisons équipotentielles locales non reliées à la terre
  • Protection avec coupure automatique de l’alimentation par la mise en oeuvre du dispositif différentiel suivant l’origine du neutre.

Très basse tension de sécurité

La très basse tension de sécurité protège les risques de contact indirects suivant les mêmes conditions spécifiées pour les risques de contact direct.

Matériel de classe II ou matériel équivalent

Il sont appelés matériel double isolation:

  • Une isolation principale ou fonctionnelle qui assure la protection contre les contacts directs.
  • Une isolant supplémentaire indépendant de l’isolant principal et destiné à assurer la protection contre les contacts indirects en cas de défaut de l’isolation principale

Les parties conducteur accessibles et les parties intermédiaires de ce matériel ne doivent en aucun cas être reliés à un conducteur de protection.

Isolation supplémentaire lors de l’installation

Cette mesure consiste à réaliser lors de l’installation, une isolation des parties actives proclame une sécurité équivalente à celles des matériels de classe II.

Séparation de sécurité des circuits

  • Nature des sources: Cette mesure consiste à créer un circuit détaillé basse tension faible, étendue entièrement isolé de la terre et des masses ainsi que de la source d’énergie primaire.
  • Conduit d’installation: Pour empêcher tout retour possible d’un courant de défaut.

Ces conditions font qu’en condition générale un seul récepteur en circuit séparé.

Eloignement ou interposition d’obstacle

Cette mesure rend négligeable la probabilité de toucher simultanément une masse mise accidentellement sous tension et un élément conducteur relié à la terre.

Liaisons équipotentielles locales non reliées à la terre

Cette mesure est limitée à un emplacement peu étendu donc l’accès ne dit soumettre les hommes à une différence de potentielle dangereuse.


Protection contre les contacts directs: (avec coupure automatique de l’alimentation)

Constitution générale

Cette mesure de protection par coupure automatique de l’alimentation est destinée à empêcher qu’à la suite d’un défaut d’isolement une personne puisse se trouver soumise à une tension de contact dangereuse.

La construction de la boucle de défaut du schéma de liaison à la terre.

1 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?