• Aucun article dans le panier.

Population camerounaise: mouvement, urbanisation, répartition

Le Cameroun connaît plusieurs mouvements migratoires. Sa population est inégalement repartie. On note une population urbaine et une population rurale.


Les mouvements de la population

Croissance démographique

La population est en augmentation grâce aux progrès de la médecine, l’hygiène, l’alimentation. En 1950 on avait 3.800.000 habitant; en 1970 on avait 5.800.000 habitants, plus de 8.000.000 en 1982; en 1989 12.000.000.

Les éléments de la croissance

La natalité est élevée.

Le taux de natalité:
TN = (nombre de naissance) x1000/population totale

En 1994 ce taux était de 39,7‰. La natalité est en baisse grâce aux progrès de la médecine et de l’hygiène:
Taux de mortalité: TM‰
TM = (nombre annuel de décès) x1000/population totale

Le taux d’accroissement naturel est la différence entre le tau de mortalité et le taux de mortalité. Il est estimé à 28,8‰ entre 1993 et 1997.
L’espérance de vie est de 50 ans pour les femmes et 49 ans pour les hommes.

La structure de la population

Elle est montée par la pyramide des âges. C’est un graphique qui permet de saisir la répartition par âge et par sexe d’une population. La base de la pyramide au Cameroun est très large, ce qui montre une population très jeune: 60% ont moins de 20 ans, ce qui constitue une charge énorme pour l’Etat. Le sommet est effilé, ce qui indique qu’il y’a très peu de vieillard. Dans l’ensemble, les hommes sont 48,2% et les femmes sont 51,8%.


Répartition de la population et migration au Cameroun

Répartition

La population est inégalement repartie. La densité par Kilomètre carré varie de un à deux cents habitants au kilomètre carré. En fonction de la densité on distingue:

  • Les régions très peuplées de 50 à 300 habitants au Km2, Exemple: les hauts plateaux de l’Ouest, Douala, Yaoundé, les Monts Mandara, la zone de grandes plantations de Moungo.
  • Les régions moyennement peuplées de 50 à 100 habitants au Km2 (pays Bamoun, Nord et Sud-est de la Bénoué)
  • Les régions peux peuplées de 20 à 50 habitants au Km2 et des régions presque vides de 2 à 6 habitants au Km2 (Sud-Ouest de la Bénoué, l’Adamaoua, l’Est et le Sud-est du plateau Sud Camerounais).

Les migrations

De nos jours, le Cameroun cannait de nombreuses migrations:

  • Les migrations temporaires des travailleurs Exemple: les fonctionnaires.
  • Les migrations définitives Exemple: les Bamiléké émigrent vers le Moungo et les grandes villes.
  • Les migrations de développement organisées par le gouvernement.
  • L’exode rural a pour conséquence la population active qui quitte le village.

Population urbaine et population rurale

La population Camerounaise est essentiellement rurale.

La population rurale

Elle est constituée de personnes vivantes dans les campagnes et dont l’activité essentielle est l’agriculture. Elle représente plus de la moitié de la population du pays, sauf dans les villes de Yaoundé et de Douala. Mais la limite entre la population urbaine et population rurale est difficile à cerner.

Population urbaine

La ville au Cameroun est une agglomération d’au moins 5.000 habitants dotées des services publics et dont l’activité dominante de la population n’est pas l’agriculture. Les villes sont concentrées dans les régions les plus peuplées du Cameroun, c’est-à-dire à l’Ouest de la ligne joignant Banyo et Edéa. Les villes les plus importantes sont: Yaoundé et Douala, puis les 8 capitales provinciales ayant des fonctions diverses.

3 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?