• Aucun article dans le panier.

Notions sur le développement et le sous-développement

La désintégration du système colonial au lendemain de la 2e guerre mondiale crée de nouveau Etats et donne naissance aux concepts « pays riches » « pays pauvres » et plus tard pays développés et pays sous développés. La notion de sous développement reste cependant complexe et contre versée, du fait de la diversité des interprétations et la multiplicité des catégories.


Qu’est-ce que le sous-développement?

Les termes développements et sous développement sont complémentaires et doivent être définis conjointement.

  • Le développement est l’état d’un pays qui présente un équilibre entre la croissance de la production et l’amélioration de la qualité de vie.
  • Le sous-développement quant à lui peut se définir comme un déséquilibre profond entre la croissance trop faible des ressources et une croissance trop rapide de la population.

On peut généralement le définir comme une situation dans laquelle un pays se trouve dans l’incapacité de satisfaire ses besoins fondamentaux. Ces besoins sont communs à tous les hommes sans distinction de race ou de civilisation (nutrition, logement, habillement, santé, éducation…)
Au sous développement sont souvent rattachés les termes tiers-mondes, pays du sud, pays pauvres.


Historique de la naissance du tiers-monde

L’économie des pays pauvres est née au lendemain de la deuxième guerre mondiale, un héritage du « pacte colonial » depuis ont mise en place une division internationale du travail qui leur réserve la fonction d’usine et fait des économies attardées des fournisseurs produits manufacturés. Les investissements se sont donc cantonnés dans la mise en valeur des mines, le développement des grandes plantations, l’équipement des grandes plantations, l’équipement ferroviaire et portuaire.
Les industries se limitent à l’extraction des minerais. L’essentiel de la population active reste dans le secteur agricole. Les pays Africain Asiatiques et Sud Américains nouvellement indépendant affichent ainsi un grand retard, d’où la naissance du tiers-monde (les pays pauvres).


Les facteurs du sous-développement.

Les causes premières du sous-développement sont liées à plusieurs facteurs d’ordre naturel, humains, historique.

Les facteurs naturels

Les pays sous développés sont majoritairement situés dans l’hémisphère Sud où le milieu naturel présente de multiples handicapes: contrainte climatiques et dégradation du sol entraînent de fluctuation dans la production agricole. Les animaux domestiques y sont exposés aux parasitoses et les plantes sont attaquées par les insectes. A cela s’ajoutent des cataclysmes et des maladies diverses empêchant une vie saine et active.

Les facteurs humains

Ils sont aux actions de l’homme:

  • Dégradation de l’environnement pollution, feu de brousse, déforestation, agriculture anarchique.
  • Les guerres qui détruisent équipement et hommes.
  • Le gaspillage des ressources
  • Le gaspillage des pays riches.
  • Les mentalités rétrograde la sorcellerie, la magie noire.

Les facteurs historiques

Le sous-développement est aussi dû à la traite négrière qui a spolié l’Afrique de ces forces et a désorganisé la structure socio économique traditionnellement; la colonisation qui a abusivement exploitée les ressources Africaines et à travers le système de pacte colonial a créé un échange inégal, a engendré la dépendance et la détérioration des termes de l’échange d’ont souffrent les pays Africains aujourd’hui.


Somme toute, il ressort de la précédente analyse que le sous-développement qui touche surtout les pays dits du tiers monde, présente une grande complexité dans sa définition et résultent des causes multiples et diverses.

3 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?