• Aucun article dans le panier.

L’exploration du Cameroun

Le Cameroun malgré le fait qu’il ne fut pas suffisamment exploré est l’un des pays oú la présence Européenne fut importante. Cette exploration est l’oeuvre des explorateurs, des commerçants et des missionnaires.


Les Français du Sud du lac Tchad à l’Adamaoua

Leur présence s’explique non seulement pour des raisons commerciales mais également pour faire concurrence à l’Islam. Parmi les explorateurs on peut citer: René Caillié, Savorgnan de Brazza et Faidherbe. En 1890 Poney, Fourreau, Dybosky atteignent le lac Tchad en passant par le Logone et le Chari. Entre 1891 et 1892 Misons, parti de Yola atteint l’Oubangui en passant par Ngaoundéré et Batouri. Pendant ce temps Maistre parti de Bangui atteint Garoua en faisant le chemin inverse. Il aurait signé un traité avec l’émir de Yola le 14 Juillet 1899. Son travail sera repris par la mission Joalland-Meynier qui atteint Goulfei le 19 Décembre 1899. La mission Fourreau Lami atteint le lac Tchad le 21 Janvier 1900. Tandis que la mission Gentil encore appelée Mission Congo Tchad partit de France en 1899 s’unit aux 2 précédentes. Elles livrent une bataille à Rabah qui trouvera la mort à Kousseri en Avril 1900.


Les Allemands et les Anglais sur la côte Camerounaise

Les Allemands

Ils sont installés sur la côte depuis des siècles à travers des firmes dont les plus importantes sont Woerman d’une part et Jantzen et Thörmälen d’autre part. Les représentants de ces firmes tiennent des réunions secrètes avec les chefs locaux en échange des cadeaux juteux. A ce dynamisme des commerçants s’est ajouté la discrétion des diplômâtes. Nachtigal arrive en Afrique, s’était dirigé vers Fernando poo pour ne pas attirer l’attention des Anglais à qui les chefs locaux avaient demandés la protection. Après la signature du traité du 12 Juillet 1884, il fut informés et arrivé à Douala pour l’intérim. C’est à partir de ce moment que Zintgraff, Henri Barth… partirons de la côte vers l’intérieur.

Les Anglais

Ils sont bien installé sur la côte depuis 1840 avec leurs commerçants et leurs missionnaires parmi lesquels: Alfred Saked, Joseph Merick, Jackson Fuller. Le parlé, les nom, la cour d’équité étaient Anglais. Il était donc normal que l’Angleterre prenne possession du Cameroun malheureusement se fut le contraire qui se passa.


Les premiers missionnaires

Les Anglais de la mission baptiste de Londres

Il s’agit des premiers missionnaires Anglais qui viennent de Malabo. Joseph Merick commence sa mission en Avril 1844. Tandis que Alfred Saked arrive à Douala en 1845. A Bimbia il construit une école pour la mission qu’il appellera Victoria. Malgré les problèmes de santé et l’hostilité des populations, il réussira à construire d’autres écoles et centres de santé. Merrick, il installera une presse à imprimerie. Ils formeront des tailleurs, des cordonniers, des charpentiers, des maçons. Entre 1862 et 1872 Saked traduit la bible en langue Douala.

La mission presbytérienne Américaine

Celle-ci va s’installer dans le Sud Cameroun. Après 1871 elle arrive dans la région Batanga en provenance du Gabon. Elles se fondent en pays Bulu et Batanga. En 1913 elle a une mission de 26 membres avec près de 9.000 élèves dans leurs écoles.

Les catholiques

En 1884 sous la direction de mon seigneur Vieter la mission catholique Allemande commence à prêcher sur la côte. Ils s’installent à Mariemberg sur les bords de la Sanaga près d’Edéa oú ils construisent la première église catholique.

La mission Suisse

Ils sont installés au Cameroun depuis la colonisation Allemande. Ils remplacent les Anglais à la mission de Victoria. Ils sont aussi installés à Bali, Douala et Edéa. Au début de la première guerre mondiale ils disposent de 384 écoles et 18.000 élèves.

2 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?