• Aucun article dans le panier.

Les zones climatiques dans le monde: la zone chaude

Une zone climatique est un milieu naturel approximativement délimité et à l’intérieur duquel règnent des conditions climatiques à peu près semblables et qui influence la végétation, les sols, la faune et les activités humaines. La zone chaude se situe entre le tropique du concert et le tropique du capricorne et englobe les zones équatoriales, tropicales et même désertiques.


La zone équatoriale

On note ici une liaison étroite entre le climat, la végétation, les sols, la faune et les activités des hommes. Le climat équatorial se situe entre le 5e degré de latitude Sud et le 10e degré de latitude Nord. Il règne sur le centre de l’Amazonie, les rivages d’une partie du Golf de Guinée Congolaise, une partie de l’Indonésie et de la mélanésie.
C’est un climat chaud et humide. Il se caractérise par des températures constantes (24 à 27°). Les précipitations abondantes (2.000 à 3.000mm par an) bien reparties tout au long de l’année. L’amplitude thermique annuelle est faible (2 à 3°C) 4 saisons.
Ce climat a des variantes en fonction de la proximité ou de l’éloignement de la mer de l’altitude et parfois de l’exposition au vent, exemple: le climat équatorial Guinéen type maritime.


La végétation

La végétation caractéristiques du climat équatorial est la forêt dense toujours verte et étagée encore appelée forêt ombrophile (qui aime l’humidité) aux espèces nombreuses et variées. Les arbres ont des fût droits, de puissantes racines avec est vide tandis que la cime supporte des épiphytes (plantes qui vivent au dépend d’autres plantes), Exemple: les fougères.
Au contact de la cette forêt fait place à la mangrove (végétation adaptée au milieu aquatique salin). L’action de l’homme donne naissance de l’homme donne naissance à la forêt secondaire.


Les sols

Les sols ici sont caractéristiques des nuances climatiques. On note une prédomination de sols argileux latéritiques. Ces sols résultent de la décomposition des roches cristallines et sédimentaires sous l’effet des fortes températures et des précipitations abondantes.


La faune

Elle est adaptée au milieu forestier. On note ainsi des animaux qui grimpent (des singes), qui trempent (les serpents) et qui volent (les oiseaux) ainsi que des petits rongeurs arboricoles.


Activités humaines

Les hommes pratiquent essentiellement la culture vivrière (tubercules) et de rente (cacao, café, palmier à huile, hévéas, bananes). Ces activités principales sont complétées par la chasse, la pêche, la cueillette, le ramassage et l’élevage du petit bétail et la sculpture (artisanat).


La zone tropicale

Le climat

La zone tropicale se trouve de part et d’autre de la zone équatoriale. Les température sont élevées (30 à 40°C), les précipitations sont peux abondantes 300 à 1100mm de pluie par an. Les amplitudes thermiques sont très marquées environ 10°C. On note une longue saison sèche et une petite saison de pluies. Ce climat comprend de nombreuses variantes:

  • Le climat tropical di Soudanien.
  • Le climat tropical sec dit Sahélien.
  • Le climat tropical humide dit Subéquatorial

On note en outre un climat tropical particulier. C’est le climat de mousson. À la vue de cette variété climatique, on parle de climat tropical à saisons contrastées.

La végétation

Elle est fonction de la variation de la teneur en eau du sol. Dans les régions tropicales humides poussent les forêts à feuilles caduques. Dans les régions tropicales sèches cette forêt fait place à la savane (herbacée, arbustive, arborée). Les forêts galeries longent les cours d’eau lorsqu’ils passent de la forêt tropicale à la savane. Aux abords du désert le tapis des graminées devient bas et discontinu: C’est la steppe.

Les sols

On note ici les sols ferrugineux et ferralitiques. On a également des sols à carapace sans arbre ni herbe appelés bowal.

La faune

C’est le domaine de grands herbivores (buffles, antilopes, girafes, éléphants, rhinocéros…) Ce gibier attirent les grands carnivores (lions, hyènes, panthères, chacals…) On note également des oiseaux charognards.

Les activités des hommes

Ici les hommes pratiquent de l’agriculture céréalière (mil, sorgho…) Dans les vallées inondables d’Afrique et d’Asie des moussons on pratique de la riziculture inondée. Les populations de la zone tropicale pratiquent également l’élevage du gros bétail (boeufs, chevaux, moutons… et de l’artisanat. Certaines cultures de rente se sont également développées (coton, arachide). Le commerce y est également développé.


En somme il ressort de la précédente analyse que dans la zone chaude (qui englobe les climats équatoriaux et tropicaux) la température s’augmente au fur et à mesure que l’on s’éloigne de l’équateur alors que les précipitations elles diminuent. Ce climat influence les activités des hommes qui s’y adaptent.

3 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?