• Aucun article dans le panier.

Les résistances a la conquête allemande au Cameroun

Après les traités signés entre les Douala et les Allemands en Juillet 1884, ces derniers vont se lancer dans la conquête de l’arrière pays (l’hinterland) conformément aux résolutions du 2e congrès de Berlin. Mais les Camerounais vont résister farouchement à cette occupation.


Les causes de cette résistance

La résistance à la pénétration Allemande au Cameroun est liée à un certain nombre de facteur:

  • Le mauvais traitement infligé aux autochtones par les Allemands.
  • Le non respect des clauses des traités.
  • Le désir de supplanter les indigènes dans le commerce avec l’hinterland

Conquêtes et résistance sur la côte

Les conquêtes sont menées au tour du mont Cameroun par Gravenveuth, tué en 1894 par les populations locales. Celles-ci seront vaincues par la suite. A Douala les indigènes en particulier avaient réservés au traité Germano Douala un accueil mitigé. Le drapeau Allemand fut brûlé. Hycorytown et Belltown furent bombardés. La résistance fut menée par les chefs Lock Priso de Bonabéri, Elamé de Joss et par le prince Douala Manga Bell mais en vint.
La région Kribienne sera occupée par la suite d’un accord signé entre les Allemands et les Français.


Conquêtes et résistances à l’intérieur

La conquête de l’intérieur concerne le centre, l’Est, l’Ouest et le Nord.

La conquête du centre

Elle se fait en 3 étapes:

  • Par la Sanaga sous la conduite de Von Stetten (1895) Von Stern (1896) et Schmidt (1905). La résistance fut menée par les Bakoko et les Bassa
  • Par Krobo-Pays Ngumba-Vallée du Nyong. L’expédition est menée par Kund et Tappinbeck. Elle atteintYaoundé en 1897.
  • Par le Sud Kribi-Pays Bulu, la résistance est mené pendant 3 ans par les Bulu mais le 15 Octobre 1887 Kribi et Grand Batanga sont occupés.

La conquête de l’Ouest

Les Allemand partirons du centre pour conquérir l’Ouest. Sur leur passage, ils affronteront les Bafia, les Sanaga et les Babuté. Cette région fut visitée par Zintgraff, Powell et Von Stetten, les Mankon, les Bafut, les Banso, les Baugwa fidèles à leur chef refusent de se soumettre à l’autorité Allemande. En 1890 la guerre éclate. Ils résistent mais en 1907 ils se rendirent. En outre les Bamiléké, les Bamoun et les Tikar résistent farouchement à la domination Allemande. Mais ils seront vaincus à cause de leur mésentente.

La conquête de l’Est

Elle est menée par Hans Dominik et Schlosser. Les Baya, les Maka et les Njem sous la direction de leur chef résistent courageusement mais en vint.

Conquêtes du Nord

Elle fut la plus difficile, l’expédition partie du Sud et dirigée par Zintgraff puis par Morgen et Stetten fut bloquée à Tikar par l’armée du lamido Mahaman. Les Allemands seront obligés de passer par le Nigeria. Ils remontent le Niger puis la Bénoué à Rey le lamido Bouba Ndjida résiste énergiquement devant Passage et Mechtritzt. Son successeur Haman Jouley est vaincu en 1902. Ainsi les Allemands se dirigent vers l’extrême Nord. Mawa est occupé ensuite malgré la résistance du lamido Ahmadou. La conquête se poursuit avec la prise par Hans Dominick du pays Mandara et Koussérie. Dans le même cas une nouvelle expédition partie de Yoko réussit à vaincre les Nyem-Nyem à Galim-Tiguère. Puis le lamido de Tibati et celui de Ngaoundéré après de vives résistances.


L’occupation du Cameroun ne fut pas facile. Les résistances furent rudes mais se sont soldées par l’échec. Au début du 20es une grande partie du Cameroun est pacifiée. Les frontières furent délimitées par plusieurs accords: la frontière Sud (le 24 Décembre 1885), la frontière Est (le 4 Février 1894), la frontière Ouest (le 24 Avril 1885, le 6 Mai 1886, le 14 Août 1893).

2 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?