• Aucun article dans le panier.

Les lois des nombres et de chiffrement

Le codage des informations dans les télécommunications s’est développé avec le langage électronique qui est progressivement passé du binaire pure à l’hexadécimal en passant l’octal (confer code ASCII etc.). Le champ du codage s’est développé avec les besoins de sécurité afin de rendre les messages intelligibles pour les lectures indésirables. Ce fut notamment le cas au siècle dernier des guerres mondiales dans les domaines militaires et diplomatiques et plus encore de nos jours avec les attaques des virus, des pirates informatiques, c’est pourquoi s’est constitué aujourd’hui un complusse de science et technique de chiffrement (la cryptographie) qui est une application des grandes lois de l’arithmétique et de la théorie des nombres. Elle vise essentiellement à décourager les pirates et autres lecteurs indésirables par une extrême largeur de ses algorithmes de chiffrement des clefs. Elle se divise en deux domaines:

  • La cryptographie ou science du codage et du cryptage.
  • La cryptanalyse ou science du cassage et du décryptage.

Il existe des organismes internationaux de normalisation des a algorithmes de déchiffrement.

Des techniques particulières de compresse sont utilisées dans le cas où les signaux sont:

  • Des données chiffrées (traitement de texte…)
  • Des données audio (télévision, voix sur IP, musique…)
  • Des images fixes (JPEG…)
  • Des données audio visuelles (MPEG I, II, III …)

Le domaine du chiffrement des informations est de nos jours en perpétuel essor.

2 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?