• Aucun article dans le panier.

Les idéologies politiques en Angleterre fin XVIIe début XIXe siècle

L’Europe du XIIXes est demeuré fasciné par l’un des symbole de la civilisation Britannique: Celui de son organisation politique. Cependant le système politique Britannique n’est pas né en un jour d’une constitution précise. Il résulte d’une longue évolution animée par des courants d’idées qui se précisent et s’affirment au XIIXe et XIXe s.


Les courants d’idées politiques en Angleterre

John Locke théoricien du libéralisme politique

Pour Locke toute société est fondée sur un contact initial entre ses membres. Ce contact organise les rapports interindividuels et institue une autorité suprême désignée par tous chargée à la fois d’assurer les droits et la sécurité de tous, de veuiller à l’accomplissement des devoirs sociaux. La pensée de Locke laisse entrevoir le fondement des libertés individuelles garanties par l’Etat , la possibilité de désigner le souverain et le droit de régler par soi-même le gouvernement locale, les pouvoirs du gouvernement central se limitant aux affaires extérieures, au commerce, à l’armée et au colonies.

La conquête des libertés

Au XIIXes, les idées de Locke conservent toutes leurs importances car elles servent de référence aux adeptes de liberté civile et politique. Trois grands textes marquent la conquête des libertés en Angleterre:

  • La grande Charte (la Magna Carta) de 1215. Elle limite le pouvoir du roi et affirme l’égalité de tous devant le roi.
  • L’habeas corpus de 1679. Elle abolie l’arbitraire royale en matière de justice et garantit la liberté individuelle supervisée par les juges.
  • La déclaration des droits (Bill of Rights) 1689. Enumère les libertés reconnues au peuple Anglais et organise des rapports entre le roi et ses sujets. Désormais le parlement a plus de pouvoir que le roi. C’est la naissance de la monarchie parlementaire.

Les parties politiques

Deux parties politiques représentant deux courants d’idée ou idéologie animent la vie politique en Angleterre: le parti Whig se pose en défenseur des libertés publiques contre l’absolutisme monarchique tandis que le parti Tory se compose essentiellement des partisans du roi.
Si la liberté reste donc la base de l’idéologie politique Anglaise, le peuple n’en reste pas moins attaché à la monarchie, d’où la naissance de la monarchie parlementaire encore en vigueur aujourd’hui au Royaume Uni.


En définitive pionnière de la conquête de liberté politique dans le monde, l’Angleterre va inspirer les révolutions Américaines et Françaises.

2 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?