• Aucun article dans le panier.

Les commutateurs

Généralités

Commuter : c’est organiser un ensemble de voie et de moyens pour pouvoir réaliser une liaison temporaire. On distingue trois types de commutations:

  • Commutation de circuits
  • Commutation de messages
  • Commutation de paquets

Un commutateur téléphonique met deux correspondants suivant des règles sur le numéro composé par l’appelant. Plusieurs commutateurs peuvent s’enchaîner entre l’appelant et le destinataire.
Les commutateurs de type commutation de circuit qui sont:

  • rotatif (manuel)
  • électromagnétique
  • électronique spatiale
  • électronique temporelle numérique

Et les types de commutation de paquet comportent:

  • l’ATM
  • L’IP (VoIP)

L’évolution de la téléphonie est reliée à l’évolution de commutateur. Le système de commutation avait commencé avec les commutateurs manuels après le rotatif. L’opérateur était assis près du commutateur et attendait les appels des abonnées afin de les mettre en connexion manuellement à un autre abonné. Dans ce système, celui qui « donne » la ligne à un abonné a la possibilité de suivre frauduleusement toutes les communications de l’abonné. L’inconvénient de ce système était l’absence de la sécurisation des informations.
Le commutateur rotatif fut la première commutation automatique.


Le commutateur électromécanique

Le commutateur électromécanique est né dans les années 80, CP400 fut le commutateur utilisé dans presque tous les pays. Aujourd’hui, ces commutateurs électromécaniques ne sont plus assez utilisés.


Les grandes unités fonctionnelles d’un commutateur

149
Dans la plus part des commutateurs nous pouvons noter les mêmes structures de fonctionnement. Un commutateur comporte:

  • Les abonnés
  • Le réseau de connexion RCX
  • L’unité de commande UC

Le réseau de connexion servira à établir des liaisons entre une entrée (ligne demandeur – circuit arrivée) et une sortie (ligne d’abonnés demandé – circuits)

150
Ce réseau devra permettre à l’autocommutateur d’écouter chacun des trois trafics de nature différente:
La mise en place de réseaux de connexion se fait par l’intermédiaire d’organe centralisé appartenant à l’unité de commande UC.

147
Un autocommutateur doit remplir un certain nombre de fonctions parmi lesquelles:

  • Rechercher l’abonné appelant ou le circuit arrivée, processus qui engendre les phases de présélectionner d’abonné ou de circuit.
  • Enregistrer le numéro demandé, processus connu sous le terme d’enregistrement.
  • Interpréter le numéro demandé et acheminer l’appel, ceci fait l’objet d’étude de la traduction – sélection
  • Gérer la commutation établie, ceci se traduit par la supervision et la taxation.
  • Alimenter les abonnés.
  • Permettre d’échanger des signaux.

Le réseau de connexion va servir à établir les liaisons entre organes de rendement différent.
Les organes qui vont servir à rechercher les abonnés appartiendront à un sous-ensemble de réseau de connexion appelé « réseau de sélection ». Ceci entraîne un rendement plus fort et comme les lignes ont un rendement faible, ce réseau travaillera en expansion de trafic.

148
Le nombre d’entrée de la chaîne de sélection est tel que le trafic « demandé » doit s’écouler juste à la qualité désirée. C’est ainsi que chacune des entrées doit supporter un trafic de l’ordre de 0,7 erlang. A chaque sortie de la chaîne de sélection est raccordée une ligne « demandé » comme le trafic de ces lignes est faible, environ 0,05erlang par abonné du réseau téléphonique. Le nombre de sortie est de 15 à 20 fois supérieur au nombre d’entrée. Nous dirons que la chaîne de sélection travaille en expansion.
Les abonnés demandeur auront accès au réseau de sélection par un deuxième sous-ensemble « le réseau de présélection ». Ce réseau travaille en concentration de trafic, le nombre de sortie de réseau de présélection est égal au nombre d’entrée du réseau de sélection.

145
Une sortie du réseau de PS sera raccordée à une entrée du réseau de sélection par un organe appelé « circuit de liaison CL », pouvant être raccordé á l’unité de commande.
Si les circuits départ ou arrivée avec le trafic de 0,7 erlang, on utilise un réseau de brassage où le nombre d’entrée est égale au nombre de sorties.

146
Le circuit peut se relier temporairement à un ensemble permettant d’aider la mise en place de la chaîne dans un autocommutateur, joue sensiblement le même rôle que l’opératrice.
Ns distinguerons trois notions essentielles à base de cette structuration : abonné demandeur ou ligne appelante circuit d’arrivée – tache dévolue aux organes de présélection.
Traiter c’est:

  • Recevoir et exploiter les informations caractéristiques de demande
  • Etablir les liaisons et les rompre en agissant sur les noeuds
  • Surveiller les liaisons établies

L’unité de commande est un ensemble logique répondant au programme défini ci-dessus.
Relier entraîne l’existence de circuit permettant la transmission de signaux électriques par une mise en série d’un certain nombre de point de connexion et le réseau de connexion peut être défini comme l’ensemble des points de connexion.
Toutefois, certains points de connexion sont liés aux points de connexion d’un relais ou d’un commutateur.

1 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?