• Aucun article dans le panier.

Le sang et la circulation

Généralités

Toutes les substances nutritives, tous les gaz que puise l’homme du milieu extérieur, effectuent au sein de sin organisme, de longs trajets afin que tous les organes du corps soient ravitaillés soient alimentés. Ce transit intra organique s’effectue au moyen d’un liquide rouge appelé sang contenu dans d’autres corps. Principalement plus qu’il existe une autre voie.


Le sang

Le sang est un liquide de couleur rouge qui circule dans l’organisme de la plupart des vertébrés plus précisément de l’homme. Il présente une composition variée et l’analyse chimique microscopique permet de noter que le sang contient les globules rouges, les globules blancs, les plaquettes sanguines, le plasma, la lymphe.

Les globules rouges

Encore appelés hématie, ces globules rouges occupent une large proportion parmi les constituants du sang.
Les globules rouges renferment un pigment appelé hémoglobine de nature ferrugineuse. Ce pigment colore le sang en rouge et transporte tous les gaz respiratoires à l’intérieur de l’organisme. Le nombre d’hématie se situe entre 4.500.000 et 5.000.000 par mm3 de sang. Leur durée de vie est limitée. Ils ne peuvent être observés à l’aide d’un microscope.

Les globules blancs

Encore appelés leucocyte les globules blancs jouent un rôle de défense au sein de l’organisme humain. Ils constituent donc des anticorps et réagissent lorsque l’organisme est attaqué par un agent pathogène (nocif, dangereux).
On distingue plusieurs types de globules blancs: les lymphocytes, monocytes, les granulocytes. Dans 1mm3 de sang, il existe entre 5.000 et 9.000 lymphocytes. Les hématies sont des cellules anucléées (ne disposent pas de noyau).

Les plaquettes sanguines

Ce sont les terrains cytoplasmiques qui jouent un rôle très important dans la coagulation sanguine. Elles ont une forme arrondie et ne dispose pas aussi de noyau.

Le plasma

En proprement parlé, le plasma ne figure pas parmi les éléments du sang. Mais il constituent un vaste terrain aqueux dans lequel se trouve noyée la presque totalité des éléments présents dans le sang. C’est un liquide de couleur jaune clair qui représente plus de 50% du volume du sang. A l’observation le plasma et le sérum apparaissent identiques. Par contre ils diffèrent par leur constitution chimique. Le plasma renferme une protéine appelée fibrinogène. C’est cette protéine qui est à l’origine de la coagulation du sang. Lorsque le sang ne renferme pas cette protéine il ne se coagule pas.

Expérience

Versons dans un tube à essaie une certaine quantité de sang au bout de quelques heures on constate que le sang se coagule. Le tube se trouve divisé en deux phases:

  • Une phase qui surnage de nature liquide et de couleur jaune claire: c’est le sérum.
  • Une partie qui reste au fond du tube. Elle est solide et de couleur rouge foncée: C’est le caillot.

Le plasma renferme toutes les substances organiques et minérales contenues dans le sang. On y trouve également des gaz tels que l’oxygène, le gaz carbonique et l’azote, des hormones, des vitamines etc.


Transformation des gaz respiratoires par le sang

Transport de l’oxygène

Ce transport se fait au moyen de l’hémoglobine et en solution dans le plasma. La pression en oxygène étant forte au niveau des poumons l’hémoglobine se combine à l’oxygène et forme ce qu’on appelle l’oxyhémoglobine ou dioxyhémoglobine. C’est pour cela que le sang riche en oxygène change de couleur. Lorsque la pression en oxygène diminue, l’oxyhémoglobine distribue l’oxygène aux autres organes du corps entraînant donc un changement de teint suivant la réaction ci-après.

Transport du gaz carbonique

De la même façon le transport du gaz carbonique se fait au moyen de l’hémoglobine du sang. Lorsque la pression en gaz carbonique est maximale comme c’est le cas au niveau des tissus, l’hémoglobine. Lorsque cette pression s’affaiblit au niveau des poumons, le gaz carbonique se transforme en hémoglobine et en gaz carbonique.

Remarque 1

Le sens des échanges au niveau de tous les organes dépend des pressions des différents gaz entre le sang et les tissus.

Remarque 2

Le transport de ces différents gaz se fait sous forme dissout c’est-à-dire en solution.


Transport des substances nutritives par le sang

Quelques soit les conditions de vie ou les activités exercées par un individu, l’intérieur de l’organisme garde une composition stable: C’est l’homéostasie.
On appelle milieu intérieur le milieu dans lequel baignent toutes les cellules de l’organisme. Le point de chute des aliments lorsqu’ils sont absorbés dans le tube digestif est la cellule. Ces aliments sont ensuite transférés au niveau de l’intestin grêle avant qu’ils n’atteignent le sang qui est chargé de les véhiculer dans tous les organes du corps. Plus précisément le plasma et la lymphe de par leur nature liquide renferment en solution les différents aliments sains.
L’étude structurale ou anatomique de l’irrigation sanguine au niveau de l’appareil digestif montre que les capillaires sanguins présents dans l’intestin s’associent pour former une veine hépatique orientée vers le foie.  


La coagulation sanguine

On parle de coagulation sanguine lorsque le sang forme un amas, un caillot ne pouvant plus circuler. La coagulation sanguine est due à une rupture de vaisseaux qui entraîne l’accumulation des plaquettes sanguines tout au tour de cette zone.


Quelques maladies du sang

De tout ce qui précède l’on relève que le sang est d’une importance capitale dans le maintient de la vie de l’homme. Le sang peut être attaqué par une multitude de maladie parmi lesquelles:

L’hémophilie

C’est une maladie due à la non coagulation du sang ou à la lenteur du sang à se coaguler. Ce qui signifie en cas de blessure grave, la mort peut survenir. C’est une maladie héréditaire. Et elle est liée aux chromosomes sexuels d’une part et aux chromosomes somatiques d’autres parts. C’est une maladie qui attaque généralement le sexe masculin. Les femmes n’assurent que la transmission.

La leucémie

Elle se caractérise par une croissance anormale de la quantité de globules blancs dans le sang.

L’anémie

Elle se traduit par une diminution sensible du nombre de globules rouges dans le sang. Elle entraîne un affaiblissement général de l’organisme.

La drépanocytose

Encore appelé anémie falciforme, la drépanocytose est une maladie due à la présence dans le sang d’une hémoglobine anormale. Celle-ci est généralement en forme de S ou d’étoile ou de demi-lune. Cette hémoglobine est incapable de transformer les gaz respiratoires. Un drépanocytaire récent généralement les douleurs musculaires et osseuse accompagnées d’élévation permanente de température. Ils sont insuffisamment oxygénés. Les individus sains présentent l’hémoglobine HbA et l’individu malade présente l’hémoglobine HbS.

La lymphe présente une composition chimique presque identique à celle du sang.


L’appareil circulaire humain

L’appareil circulaire de l’homme comprend les artères, les veines, le coeur, les poumons.

Les autres

Elles se présentent sous forme de canaux à parois épaisses et élastiques. Les artères sont entourées des muscles lices qui leurs permettent de se contracter. Elles véhiculent le sang du coeur vers les organes.

Les veines

Les veines par contre renferment une paroi mince et disposent peu de fibres élastiques. Les veines conduisent le sang des organes vers le coeur.
Que ce soit les artères ou les veines, elles se terminent par les vaisseaux appelés capillaires.
On appelle pression artérielle la pression ou les mouvements du sang à l’intérieur des artères. Le sang circule dans les artères à un certains rythme.
Lorsque ce rythme est intense, on parle de l’hypertension artérielle.
Les mouvements du sang s’effectuent à un rythme infernal.
Lorsque le rythme est faible, on parle de hypotension artérielle (le sang circule à un rythme très faible).

Le coeur

L’observation superficielle du coeur permet de relever qu’il a la forme d’un cône et présente deux parties: les oreillettes qui occupent la partie supérieure, les ventricules qui occupent la partie inférieur.

Les oreillettes

Le coeur humain présente deux oreillettes. Une oreillette droite et une oreillette gauche. Les oreillettes présentent une paroi mince. Et chaque oreillette communique permanemment avec le ventricule qui se situe du même côté.

Les ventricules

Le coeur humain a en présence deux ventricules droits et ventricules gauches. Les ventricules présentent une paroi musculaire et épaisse.

Fonctionnement du coeur

Le coeur fonctionne par mouvements continus qui traduisent les contractions et les relâchements des oreillettes et des ventricules.
Le muscle cardiaque présente un fonctionnement autonome et il est en permanente action d’abord l’on assiste à une contraction des oreillettes suivie de leur relâchement ensuite s’ensuivent la contraction des ventricules et leur relâchement.
La contraction des oreillettes encore appelées systole auriculaire s’accompagne d’une évacuation du sang vers les ventricules. La contraction des ventricules entraîne également l’évacuation du sang vers les oreillettes. Lorsque le muscle cardiaque se relâche c’est la diastole. Ici le coeur est rempli du sang provenant des veines. La contraction cardiaque est à l’origine de la circulation du sang. Le sang arrive par les veines, passe ensuite dans les oreillettes puis dans les ventricules avant d’être propulsé sous pression dans les artères. Ce sont donc les artères qui véhiculent le sang vers tous les organes.
On distingue deux formes de circulation sanguine:

  • La petite circulation qui va du coeur aux poumons et des poumons au coeur.
  • La grande circulation qui va du coeur aux organes : ce sang est rempli d’oxygène.

Les groupes sanguins sont: O; A; B; AB.
L’appareil circulatoire humain est un milieu clos à l’intérieur duquel le sang est canalisé ainsi le sang circule dans l’organisme tout entier, tout en transportant les substances indispensables à la vie et au fonctionnement de cellules. Tous les échanges se déroulent au niveau du sang.

  • Les gaz respiratoires dans les organes et poumons.
  • Les nutriments dans l’intestin grêle.
  • Les déchets au niveau des reins.

Hygiène de la circulation

Au regard de sa délicatesse, l’appareil circulatoire humain doit être minutieusement entretenu. Il convient donc de lui procurer une alimentation de qualité et adopter les modes de vie appréciables.
L’alimentation doit être équilibrée et dépourvue de tout agent ou substance nocif. Une alimentation trop riche en liquide entraîne l’artériosclérose, c’est-à-dire un rétrécissement ou une rupture des vaisseaux dont les parois ont perdues leur élasticité suite à une accumulation du cholestérol.
La consommation du tabac constitue un danger pour tout le système cardiovasculaire car il augmente le rythme du coeur, provoque la formation des caillots de sang au niveau des artères ou des veines qu’on appelle la thrombose. Il est également la cause de nombreuses liaisons au niveau des artères.


Les accidents de l’appareil circulaire

L’accident le plus rencontré dans l’activité de l’appareil circulatoire est l’hémorragie. Elle résulte d’une rupture d’un vaisseau, on distingue deux types d’hémorragie: une veineuse, une artérielle.
L’hémorragie veineuse s’accompagne de la section d’une veine. L’écoulement du sang est continu et régulier et ce sang a une couleur rouge sombre.
Lorsqu’il s’agit d’une hémorragie artérielle, le sang est de couleur rouge vermeille et il s’écoule par jet ou par saccage. Ce type d’hémorragie est dangereux car la perte de sang est très importante.
Les veines peuvent encore être victimes des dilatations qui sont conséquents au mauvais fonctionnement des valvules situées sur les veines. Ceci entraîne donc une perturbation de la circulation sanguine. On parle de varice. Cet accident peut être causé par certaines activités qui nécessitent une station debout prolongée.

2 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?