• Aucun article dans le panier.

La tectonique des plaques

Lorsqu’on observe une carte géologique présentant des séismes, des volcans et des déformations, on se rend compte que ces accidents découpent la lithosphère en plusieurs morceaux. Chaque morceau constitue une plaque lithosphérique.
La tectonique est l’étude des déformations des terrains sous l’effet des forces internes après leur mise en place.
La tectonique des plaques quant à elle est l’ensemble des mouvements qui animent les plaques lithosphériques


Plaques lithosphériques

Les plaques lithosphériques sont des morceaux de lithosphères pouvant être continentaux (Exemple: plaque Turque, la plaque Indienne…), océaniques (Exemple: Plaque Pacifique, plaque Nazca) ou mixte (Exemple: Plaque Africaine, plaque Américaine, plaque Européenne…)
Il existe de très grandes plaques telles que la plaque pacifique sur laquelle repose la presque totalité de l’océan pacifique et de très petites plaques telles que la plaque Nazcas, la plaque des Philippines.
Parmi les plaques les plus importantes, on peut citer la plaque Nord Américaine, la plaque Eurasiatique, la plaque Indienne, la plaque Australienne, la plaque Antarctique entièrement recouverte de glaciers.


Caractéristiques des limites des plaques et leur fonctionnement

Les plaques lithosphériques solides reposent sur l’asthénosphère fluide continentale en mouvement. Ces mouvements sont appelés courant de convection. Ceci entraîne un mouvement permettant de déterminer 3 types de limite fonctionnelle.

Les zones de divergence

Ce sont les lieux oú 2 plaques lithosphériques s’éloignent l’une par rapport à l’autre. On les observe dans les océans et les mers. Dans ces lieux, la nouvelle croûte se forme et ceci à l’aide d’un volcanisme de type effusif.

18

L’accumulation des roches volcaniques et des chaînes de montagne sont appelées dorsale. Au milieu de la dorsale se trouve un fossé (ou vallée) d’effondrement appelé rift par oú remonte le magma provenant de l’atmosphère.
Quand la dorsale divise l’océan en son milieu on parle de dorsale médio océanique.

Exemple: La dorsale médio Atlantique est formée par un rift de 20 à 50 Km de large, il laisse passer de façon continue des laves basaltiques. On a un élargissement de l’ordre de 2 à 4 Cm par an, dans certains cas ceci peut atteindre 18cm par an. La dorsale médio atlantique se trouve entre les plaques Sud-Américaine et Africaine.

Les zones de coulissage ou faille transformantes

Dans ces zones, on observe un coulissage entre 2 plaques ayant la même densité. Ceci s’observe généralement en milieu océanique entre 2 dorsales séparées par une zone de fracture. Les croûtes océaniques nouvellement formées au niveau des 2 dorsales s’écartent vers les directions apposées et se coulissent (se frottent) au niveau de la zone de fracture appelée zone de faille transformante. Ces zones connaissent un séisme actif.

Les zones de convergence ou d’affrontement Africaine

Ce sont les zones oú deux plaques se rapprochent l’une contre l’autre. Deux cas se présentent.

La subduction

Lorsqu’une plaque océanique plus dense et une plaque continentale plus légère s’affrontent, la première plonge sous la seconde et s’enfonce dans l’asthénosphère.
Le frottement entre les 2 plaques est la cause de nombreux séismes enregistrés dans cette zone. Des magmas volcaniques et plutoniques prennent naissance suite à une fusion partielle des roches du manteau supérieur de la lithosphère continentale.

19

La collision

Lorsque 2 plaques de même densité (continentales ou océaniques) s’affrontent ni l’une ni l’autre ne peut s’enfoncer dans l’asthénosphère. La collision qui en résulte crée des reliefs (pli, faille) et la formation d’une chaîne de montagne: c’est le cas des alpes et de l’Himalaya.


On dit qu’il y’a abduction lorsqu’une plaque océanique au lieu sous le manteau monte plutôt au-dessus de la plaque continentale. De tels morceaux de plaques océaniques qui se retrouvent sur le continent sont appelés Ophiolites.

20

Dérive des continents et des plaques

La dérive des continents

La dérive des continents est la théorie développée par l’Allemand Alfred Wegener (1910) d’après laquelle les continents flottent sur le Sima, à la suite du morcellement d’un continent unique qui existait avant. Wegener se fonde sur les remarques suivantes:

  • Les contours côtiers de l’Afrique et de l’Amérique du Sud sont complémentaires
  • Il existe des fossiles (restes d’êtres vivants) et des caractéristiques géologiques particulières de part et d’autre des limites continentales

On trouve par exemple au Brésil et en Afrique du Sud et uniquement dans ces régions des fossiles (petits reptiles des temps anciens).
Suite à ces remarques, les chercheurs ont pu affirmer que les continents étaient soudés au départ en un seul bloc appelé Pangée (terre unique en Grec). Ce bloc se serait divisé en deux blocs à la fin du premier pour donner la Gondwana (hémisphère Sud), Laurasie (Hémisphère Nord).
Avec le temps chaque bloc s’est subdivisé pour donner plusieurs plaques:

  • La Gondwana a donnée naissance à l’Amérique du Sud, à l’Afrique, à l’Antarctique, à l’Inde et à l’Australie
  • La Laurasie a donnée naissance à l’Europe, l’Asie, l’Amérique du Nord

Comment naît un océan (comment se fait la rupture d’un continent)

Lorsqu’une plaque continentale épaisse est soumise à des étirements dus aux forces tectoniques (courant de convection de l’asthénosphère), il s’en suit un amincissement suivi de la formation d’un fossé d’effondrement ou rift et d’une chaîne volcanique. Après le continent se casse en deux morceaux séparés par une bande étroite de croûte océanique: c’est la naissance de l’océan. Exemple: Le cas de la mer rouge.
La bande étroite de la croûte océanique va s’éloigner plus tard suite aux plaques océaniques de la dorsale: c’est l’expansion du fond océanique

Mouvement des plaques

Le mouvement des plaques lithosphériques suit des courants de convection présents dans l’asthénosphère.

  • Au niveau des dorsales, les plaques s’écartent l’une de l’autre
  • Elles se rapprochent au niveau des zones de convergence, c’est-à-dire les zones de subduction ou d’abduction ou de collision
  • Au niveau des failles transformantes elles coulissent

La lithosphère terrestre, continuellement en mouvement flotte sur l’asthénosphère. Cette dernière par ses courant de convection est la cause de morcellement des anciennes plaques de la naissance de nouveaux océans et c’est elle qui oriente le mouvement des plaques.

3 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?