• Aucun article dans le panier.

La constitution de la terre


00
L’histoire de la terre vieille de plus de 5 milliards d’années a put être reconstituée grâce à l’analyse des roches et leurs fossiles. Elle présente une structure assez complexe à l’intérieur comme à l’extérieur. Cette structure est connue grâce à l’étude de la pesanteur ou gravimétrie et celles des séismes ou sismologie et par les images de satellites.


La constitution interne de la terre

La terre présente 3 couches successives ou enveloppes concentrique: l’écorce terrestre, le manteau et le noyau. Elle est constituée également de matériaux appelés roches.

L’écorce terrestre

Encore appelée croûte ou lithosphère son épaisseur moyenne est de 30 Km. Elle est plus mince sous les océans que sous les continents. Les roches qui la constitue sont riches en alumine et en silice: c’est pourquoi on l’appelle SIAL.

Le manteau

Encore appelé asthénosphère son épaisseur est de 2.900 Km en moyenne. Il est constitué d’un liquide visqueux très chaud. C’est le siège de mouvements de convection, il est composé de silice et de magnésium d’où le nom de SIMA.

Le noyau

C’est la partie centrale du globe terrestre. On distingue un noyau externe et un noyau interne appelé graine au-delà de 5.000 Km. Le noyau est constitué de NIKEL et de fer d’où le nom de NIFE


Les couches externes du globe

A l’extérieur de la terre on distingue l’atmosphère, les cryosphères et l’hydrosphère. L’atmosphère est l’enveloppe gazeuse comprenant la troposphère, la stratosphère et l’ionosphère. L’hydrosphère est une partie liquide à laquelle s’ajoute la cryosphère qui est l’ensemble de glace terrestre et marine. La constitution de la terre est très simple et présente plusieurs couches de nature différente.


Les roches

Elles constituent les éléments de l’écorce terrestre. Elles sont classées en 3 grandes familles en fonction de leur origine et leur mode de formation. On distingue les roches endogènes, les roches exogènes, les roches métamorphiques.

Les roches endogènes

Elles sont encore appelées roches magmatiques et issues de l’intérieur de la terre où elles sont formées dans les profondeurs par le refroidissement du magma. Selon le lieu de refroidissement on distingue:

  • Les roches plutoniques ou cristallines ou intrusives. Ce sont celles qui se refroidissent très lentement et constituent des cristaux. La cristallisation se fait à l’intérieur de la terre, l’exemple type de ces roches est le granite.
  • Les roches volcaniques ou éruptives sont celles qui se forment par les matières en fusion venues de profondeurs sous forme de coulée et projection. Elles se refroidissent très rapidement au contact de l’atmosphère, l’exemple type est le basalte.

Les roches exogènes

Formées à la surface du globe, elles se présentent sous forme de couche appelée strate. Ce sont des roches sédimentaires et leur formation obéit à deux processus successifs:

  • Une phase de sédimentation caractérisée par le dépôt de débris divers transportés par les agents d’érosion (eaux, vents). Elle peut être terrestre, lacustre ou marine.
  • Une phase de consolidation caractérisée par l’assemblage des roches sédimentaires. D’après leurs mode de formation on distingue: les roches sédimentaires d’origine chimique exemple: le pétrole; les roches sédimentaires d’origine organique exemple: le houille ou le lignite; les roches siliceuses exemple: le grès ou le silex; les roches salines exemple: le sel…

Les roches métamorphiques

Elles sont encore appelées roches cristallophylliennes. Elles résultent de la transformation des roches éruptives et des roches sédimentaires. La transformation se fait à la suite d’une élévation de température alors on parle de métamorphisme de contact soit d’une élévation de pression: c’est le métamorphisme dynamique, soit d’une élévation conjointe des pressions et températures: c’est le métamorphisme régional. Le métamorphisme est l’ensemble des phénomènes qui transforment les roches métamorphiques. Les exemples type sont: les schistes, les gneiss, les micaschistes.

La mise en place des roches

Elle dépend de la dérive des continents (lente translation ayant aboutie au morcellement du continent de GODWANA) et de l’isostasie (théorie selon laquelle les différents compartiments de l’écorce terrestre se maintiennent en équilibre relatif grâce à la viscosité du milieu sur lequel il repose).

01
La désagrégation mécanique est la décomposition des roches sous l’effet de la chaleur ou des forces physiques.
La décomposition chimique est la destruction des roches sous l’effet simultané de la chaleur et de l’humidité.

3 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?