• Aucun article dans le panier.

Adaptation aux différents milieux de vie

Les plantes sans fleur comme tous les autres êtres vivants se développent dans les milieux bien déterminés où règnent les conditions de vie donnée. Pour mieux se développer dans son milieu de vie chaque plante possède des structures adaptatives lui permettant de vivre ou de survivre dans le milieu.
On appelle adaptation l’ensemble de moyen (structures que possède l’être vivant lui permettant de résister aux conditions de vie du milieu).


Les formes d’adaptation des plantes sans fleur

La principale forme d’adaptation est leur organisation.

L’organisation des plantes

C’est l’ensemble des organes formant l’appareil végétatif de la plante. Cette organisation diffère d’une plante à l’autre.

Adaptation dans le milieu terrestre

Les plantes sans fleur vivant dans ce milieu doivent avoir des structures leur permettant:

  • De se fixer au sol
  • D’absorber l’eau et les sels minéraux (ou les substances nutritives) du sol
  • De véhiculer les substances dans tous les organes de la plante

Organisation de fixation

Pour se fixer sur le sol ou au supports, les plantes terrestres possèdent des racines. C’est le cas des fougères. D’autres plantes utilisent des rhizoïdes ou petites racines. C’est le cas des mousses. Enfin d’autres plantes utilisent des crampons, c’est le cas des lichens et des champignons. Chez les champignons l’appareil végétatif est un thalle filamenteux qui s’infiltre dans son support assurant aussi une bonne fixation.

Organes d’absorption d’eau et des sels minéraux (et les substances organiques)

Ce sont:

  • Les poils absorbant des racines (fougère)
  • Les filaments des mycéliums faites de cellules alignées et perméables (champignon et moisissure)
  • A travers toute la plante chez les mousses (dont les organes feuilles, tiges, rhizoïdes se laissent traverser par l’eau et les sels minéraux)

L’eau et les sels minéraux constituent la sève brute.

La moisissure

Organes qui véhiculent la sève brute dans toute la plante

Ce sont des petits tubes se trouvant dans la tige reliant des racines aux pétioles des feuilles. On distingue:

  • Les vaisseaux de bois qui conduisent la sève brute (eau+sels minéraux) des racines vers les feuilles.
  • Les vaisseaux de libers qui conduisent la sève élaborée au niveau des feuilles (comprenant les substances organiques) vers tous les autres organes.
  • Les vaisseau conducteurs assurant la distribution des aliments dans les organes de la plante.

Seules les fougères contiennent les vaisseaux conducteurs de sèves: ce sont des plantes vasculaires.

Adaptation dans le milieu aquatique

Seules les algues vivent dans le milieu aquatique étant complètement immergés. Elles absorbent l’eau et les sels minéraux à travers leurs cellules perméables. Toutes la surface de l’algue étant perméable, elle ne possèdent ni racines ni poils absorbant, ni vaisseaux conducteur de sèves.

Répartition des algues marines

Ils existe plusieurs types d’algue marin(les algues bleues, les algues vertes, les algues brunes , les algues rouges). Lorsque l’on chauffe les algues brunes ou rouges, la couleur brune ou rouge apparaît dans l’eau tandis que l’algue devient verte. On peut conclure que toutes les algues contiennent de la chlorophylle.
Dans la mer leur répartition dépend de leur couleur:

  • Les algues vertes: Elles se retrouvent entre 0 et 10 mètres sous l’eau car elles ont besoins de toutes les substances organiques
  • Les algues brunes: Elles peuvent vivre jusqu’à 40m de profondeur où les radiations rouges n’interviennent pas. Elles peuvent effectuer la photosynthèse en l’absence de ces radiations rouges grâce à leur couleur supplémentaire.
  • Les algues rouges: Elles peuvent vivrent jusqu’à 130m de profondeur où ne parviennent les radiation bleues. Grâce à leur coloration rouge elles peuvent effectuer la photosynthèse en l’absence des autres radiations.

Autres formes d’adaptation Formes de résistance et de dissémination

Les plantes sans fleur présentent plusieurs formes de résistance aux conditions de vie difficiles du milieu et dissémination.
Ce sont:

  • Les spores des champignons (moisissures, fougères, mousses)
  • Les oeufs des algues
  • Les spores et le œufs  résistent à des recherches prolongées mais germent en présence de quelques gouttes d’eau pour donnent des nouvelles plantes.
  • Les spores et les oeufs étant très légers peuvent être facilement transportés par le vent qui les disséminent ou les disperse au loin. Ceci favorise leur multiplication.

Les mousses et les lichens sont capables de se déshydrater (perdre l’eau) complètement et de s’entourer d’une membrane dure pour devenir ainsi une petite boule capable de résister aux conditions difficiles. Ces plantes mènent aussi une condition de vie ralentie. Quand les conditions redeviennent favorables après absorption d’eau, elles renaissent en donnant une nouvelle plante, cette reprise à la vie est la reviviscence.


Pour se développer dans un milieu donné(terrestre ou aquatique) les plantes développent des structures leur permettant:

  • De puiser les sels minéraux ou les substances organiques (poils absorbants et racines)
  • De véhiculer les substances dans toutes les plantes (vaisseaux conducteurs)

Ainsi en fonction de sont organisation chaque plante est adapté en sont milieu de vie.

2 décembre 2021
© GoSukulu SARL. Tous droits réservés.
Ouvrir le chat
Besoin d'aide?
Salut👋,
Comment puis-je vous aider?